formation coaching seniors cadres

Dans un contexte de crise sanitaire accentué par une crise économique et sociale, le taux de  chômage en particulier chez les jeunes est en hausse. Face à ces combats difficiles qui s’annoncent, beaucoup font de la création d’entreprise une solution et un correctif aux imperfections du marché du travail.

Le Gouvernement souhaite favoriser l’esprit entrepreneurial français afin d’encourager la création, le développement des entreprises et la rémunération de l’investissement au service de l’emploi. La situation économique de notre Région et à plus grande échelle, de notre pays est mise à mal par la crise sanitaire sans précédent que nous traversons. Les entreprises de tous les secteurs sont ou vont être profondément touchées. La création et reprise d’entreprise constituent un véritable levier pour notre économie, pour créer de l’emploi et relancer la croissance, il faut soutenir et préparer les projets de création d’entreprise.

Les porteurs de projets sont particulièrement ébranlés par cette crise singulière et sans précédent. Résultante des mesures de distanciation sociale sur l’ensemble de notre territoire, l’interruption délibérée d’une partie de l’appareil productif déséquilibre durablement et sans frontière le tissu économique de notre Région et de notre pays, dans toutes ses dimensions.

Nombre de questionnements sur la création d’entreprise se pose aujourd’hui par les porteurs de projets. Quels vont être les conditions et scénarios de reprises, en V (chute brutale de l’activité suivie d’une remontée tout aussi rapide), en U (avec une période de croissance faible plus ou moins longue qui précéderait la reprise), ou en W (avec une première reprise qui serait suivie d’une rechute) ?

Un nombre incalculable d’hypothèses les conditionnent, comme la célérité d’amélioration des conditions sanitaires, le niveau de désorganisations et de complexité des économies, les mesures d’aides à la création d’entreprise, les compétences nécessaires et l’esprit de résilience. C’est inédit. Pourtant, les futurs dirigeants d’entreprises, sont dans l’obligation d’agir, aujourd’hui dans la gestion de la crise, et de se préparer pour, demain dans la reprise d’activité, dont ils détermineront les priorités pour pérenniser leurs projets. Cette préparation, encore plus aujourd’hui, doit faire l’objet d’un véritable accompagnement qui passe par l’étape formation. La Région Grand­Est l’a très bien intégré dans sa programmation et ce bien avant la crise que nous avons connu et qui tend à s’aggraver.

Ces créations, dans un contexte aussi complexe que celui que nous vivons aujourd’hui ne peuvent être pérennes sans un accompagnement et une préparation construite autour du projet de la personne. C’est pourquoi cette action vise plusieurs objectifs, qui varient sensiblement selon le profil et les compétences acquises durant les précédents métiers exercés. Pour certains, il s’agit de connaître le métier de l’entreprise visé par le projet de création et d’acquérir des compétences de gestion, pour d’autres cette action vise l’accès à des modules spécifiques et de les préparer aux réformes et aux contraintes (nouvelles dispositions, allocations limitées dans le temps, compétences acquises à compléter, crise sanitaire…), pour d’autres encore c’est une formation plus complète qui vise l’acquisition des compétences de gestion, d’informatique et de techniques de base dans la négociation et les ressources humaines

Pour construire un projet de création et augmenter ses chances de succès, il est recommandé d’agir avec méthode et d’être accompagné dès le début par des professionnels de la création.

Notre centre de formation, Euroformation à Mulhouse, accompagne et forme des porteurs de projets pour le compte de la Région Grand-Est depuis 2018. 

L’ingénierie de formation de ce type de programme, est le résultat d’un croisement de connaissances et d’échanges avec des partenaires privilégiés, avec qui Euroformation a affiné ce programme à destination de créateur d’entreprise. Parmi ces partenaires historiques et actifs, IRFA-EST, Association G7, et BGE Alsace Lorraine, tous riches d’une longue expérience dans l’accompagnement des demandeurs d’emploi à la création d’entreprise et au retour à l’emploi.

Vous avez un projet de création ou reprise d’entreprise, vous souhaitez être formé à la création d’entreprise, profitez du programme Be Est Entreprendre, devenu Forma Crea  financé par la Région Grand-Est. Ce programme de formation est porté par Euroformation sur les territoires du Centre Alsace et du Sud Alsace. 

Pour plus de précisons consultez notre programme de formation. 

 

Article publié le 06 mai 2021

X
Aller au contenu principal